Vous aussi, vous souhaitez vous affilier à une organisation nationale agréée pour vous faire entendre et reconnaitre par votre bailleur ?

 

→ Créez un collectif de locataires sur votre résidence affilié à la CSF et devenez représentants de La CSF sur votre résidence.

 

IL N’EST PAS NÉCESSAIRE DE CRÉER UNE ASSOCIATION ! Pour tout renseignement, contactez-nous !

tract Comité recto tract Comité verso

Télécharger le tract d’affiliation 

Vous pouvez consulter la liste des Comités de Locataires

 

Article 44 de la loi du 23 décembre 1986 :

« Dans un immeuble ou groupe d’immeubles, tout groupement de locataires affilié à une organisation siégeant à la Commission Nationale de Concertation (CNC) (ce qui est le cas de la CSF) ou toute association qui représente au moins 10 % des locataires ou est affiliée à une organisation siégeant à la Commission nationale de concertation désigne au bailleur, et, le cas échéant, au syndic de copropriété par lettre recommandée avec demande d’avis de réception, le nom de trois au plus de ses représentants choisis parmi les locataires de l’immeuble ou du groupe d’immeubles.

Les associations ci-dessus désignées doivent oeuvrer dans le domaine du logement. Elles doivent être indépendantes de tout parti politique ou organisation philosophique, confessionnelle, ethnique ou raciale. En outre, elles oeuvrent dans le secteur locatif social et ne doivent pas poursuivre des intérêts collectifs qui seraient en contradiction avec les objectifs du logement social fixés par le code de la construction et de l’habitation, et notamment par les articles L. 411 et L. 441, ou du droit à la ville tel que défini par la loi n° 91-662 du 13 juillet 1991 d’orientation pour la ville.

Ces représentants ont accès aux différents documents concernant la détermination et l’évolution des charges locatives. A leur demande, le bailleur ou, s’il y a lieu, l’administrateur de la copropriété les consulte chaque semestre sur les différents aspects de la gestion de l’immeuble ou du groupe d’immeubles.

Dans les immeubles soumis au statut de la copropriété, les représentants des associations désignés ci-dessus peuvent assister à l’assemblée générale de copropriété et formuler des observations sur les questions inscrites à l’ordre du jour de l’assemblée générale. Le syndic de la copropriété informe les représentants des associations, par lettre recommandée avec demande d’avis de réception, de la date, de l’heure, du lieu et de l’ordre du jour de l’assemblée générale.

Les décisions prises en assemblée des copropriétaires et relatives à l’entretien de l’immeuble et aux travaux font l’objet d’un procès-verbal abrégé affiché dans les parties communes de l’immeuble.

Dans chaque bâtiment d’habitation, un panneau d’affichage doit être mis à la disposition des associations ou groupements de locataires, définis au premier alinéa du présent article, pour leurs communications portant sur le logement, l’habitat et les travaux, dans un lieu de passage des locataires. »