La CSF est une association loi 1901 qui agit dans tous les domaines de la vie quotidienne des familles.

La CSF est agréée :

– défense des consommateurs,

– défense des locataires,

– Mouvement éducation populaire jeunesse et sports,

Association éducative complémentaire de l’enseignement public,

– Organisation représentant les usagers dans les instances hospitalières ou de santé publique

Histoire de la CSF :

La CSF, Fédération nationale, agit depuis 1946 dans les quartiers populaire, en réponse aux besoins des familles.

Article 2 des statuts de la CSF :

« La Confédération Syndicale des Familles a pour but d’assurer au point de vue matériel et moral, la défense et la représentation des intérêts généraux des familles quelle que soit leur situation juridique et sociale ou leur nationalité, en particulier en leurs qualités d’usagers et de consommateurs de biens et services, de parents d’élèves et de retraités… »

Valeurs de la CSF :

La solidarité :

La CSF se bat pour une société solidaire qui préserve et développe des systèmes basés sur la solidarité (tels que celui de la Sécurité Sociale, …).

La reconnaissance de la personne dans toute sa singularité :

La CSF accueil, écoute, et accompagne les familles de manière personnalisé.

Le respect des personnes :

Respecter la personne, c’est reconnaître ses droits, l’amener à formuler ses souhaits et avis, pour lui permettre de faire ses choix et de décider… Il s’agit aussi de lui faire prendre conscience de ses devoirs pour qu’elle puisse les assumer…

La laïcité :

Pour la CSF, c’est dépasser « ses origines religieuses et culturelles pour aller vers l’autre et accepter non seulement de vivre ensemble, mais aussi de partager le même projet politique, social, économique » (Extrait du Congrès National CSF de Rennes 2006).

La responsabilité :

La CSF accompagne les familles dans la prise de responsabilité, à travers sa démarche de « faire avec les familles » et non pas faire « à leur place ».

L’autonomie :

La CSF défend le droit des hommes et des femmes à être autonomes, pouvoir choisir, être libres,  ne pas être dépendants (des services sociaux, des médias…).

La citoyenneté :

La CSF fait de la participation des habitants dans la vie de la Cité un enjeu majeur. La CSF se bat pour la reconnaissance de l’expertise populaire, qui permet de construire avec les pouvoirs publics des références communes, propices à l’appropriation du fonctionnement des institutions, et donc à la négociation des décisions publiques.